• gif enfant

    UN HOMME ÉCRIT:

    Voici UNE leçon de grammaire amusante :

    Pourquoi, dès que c'est UNE galère, c'est tout de suite au FÉMININ ?

    LA pluie, LA neige, LA grêle, LA tempête, tout ça, c'est pour vous les FEMMES!

    Nous, les hommes, c'est LE soleil, LE beau temps, LE printemps, LE paradis!

    Vous, vous n'avez vraiment pas de chance :
    LA vaisselle, LA cuisine, LA bouffe, LA poussière, LA saleté, LA balayeuse.

    Nous, c'est LE café dans LE fauteuil avec LE journal en écoutant LE hockey
    et ça pourrait être LE bonheur
    si vous ne veniez pas semer LA discorde et LA chicane.

    Pour retrouver LE calme, je crois que nous devrions laisser LE genre décider.

    Vous pouvez regarder LA télé, mais nous choisissons LE poste.
    Même si LA télécommande vous appartient, nous avons LE contrôle.

    D'ailleurs, dès que c'est sérieux, comme par hasard, c'est tout de suite au MASCULIN.

    On dit UNE rivière, UNE marre d'eau, mais on dit UN fleuve, UN océan.
    On dit UNE trottinette, mais UN avion à réaction!
    Et quand il y a UN problème dans UN avion, c'est tout de suite UNE catastrophe.

    C'est toujours la faute d'UNE erreur de pilotage,
    d'UNE panne d'essence,
    d'UNE mauvaise visibilité,
    bref, toujours à cause d'UNE connerie.

    Et, alors là, attention mesdames,
    dès que LA connerie est faite par UN homme,
    ça ne s'appelle plus UNE connerie,
    ça s'appelle UN impondérable.

    Enfin, moi, si j'étais vous les FEMMES, je ferais UNE pétition.
    Et il faut faire très vite parce que votre situation s'aggrave de jour en jour.

    Y'a pas si longtemps, vous aviez LA logique, LA bonne vieille logique FÉMININE.
    Ça ne nous a pas plu, nous les HOMMES, nous avons inventé LE logiciel.

    Mais, vous avez quand même quelquefois des petits avantages:
    Nous avons LE mariage, LE divorce;
    vous avez LA pension, LA maison.
    Vous avez LA carte de crédit, nous avons LE découvert. "

    RÉPONSE D'UNE FEMME :

    Cher Monsieur,

    Si vous aviez consulté une femme avant de publier votre fameuse leçon,
    vous auriez sans doute renoncé à le faire, bien que marrante soit-elle!

    Mais, quand même, voilà en retour la vraie leçon qui a dû vous échapper :

    Pourquoi à chaque fois qu'il y a UNE réussite,
    UNE victoire ou UNE gloire,
    il y a toujours UNE FEMME derrière !

    Mais, quand il y a UN drame, UN malheur,
    UN vol, UN viol et UN harcèlement sexuel,
    il y a UN HOMME derrière !

    Et voyons le masculin sur quelques plans :

    Côté Météo :

    LE mauvais temps, LE nuage, LE vent, LE tonnerre, dans tout ça,
    LA visibilité n'a pas de place et boom, voilà UN accident!

    Quel drame!

    Côté santé :

    Quel malheur quand l'humanité a connu :
    LE cancer, LE sida, LE sras.

    Au féminin, ce n'est que LA grippe, LA fatigue, et ça passe!

    Côté social:

    C'est LE crédit, LE chômage, LE malaise, LE stress,
    LE crime, LE vol, LE viol, LE suicide, LE terrorisme,
    et voilà LE massacre !

    Ceci a tué LA tranquillité, LA sérénité, LA stabilité, LA paix et LA sécurité !

    Côté Amour :

    Au masculin :
    c'est LE cœur en fer, LE coup de foudre,
    et LE chagrin d'amour causé à LA femme !

    Au féminin :
    c'est LA fidélité, LA sincérité, LA stabilité, LA vigilance,
    LA responsabilité et LA veille de LA préservation de LA vie conjugale.

    Côté travail :

    Au masculin :
    c'est LE retard, LE laisser-aller, LE café, LE prétexte, et ....!

    Au féminin :
    c'est LA ponctualité, LA rentabilité, LA responsabilité et LA conscience professionnelle!

    LA preuve, c'est que lors d'UNE réunion,
    on vous donne LA permission d'exprimer votre avis,
    mais, en conclusion, nous avons LA décision
    car on a LA bonne vision, LA précision et LA certitude !

    Tout cela vous dérange et, en fin de jour,
    vous attendez impatiemment LA nuit pour vivre LA relaxation et LA détente.

    Enfin, cher Monsieur, comme vous l'avez dit dans votre leçon :

    Nous avons LA logique!
    Oui, nous l'avons toujours et avec fierté, et, si vous avez inventé LE logiciel,
    malheureusement vous avez toujours LE virus en parallèle,
    car vous n'avez pas bien étudié L'affaire!

    Pour clore mon message qui n'est autre qu'une réaction au vôtre, cher Monsieur:

    Si vous, les hommes, désirez avoir un peu de privilèges que nous avons nous les femmes,
    alors, c'est simple, on vous a accordé un terme pour l'utiliser :

    Tout simplement ne dites pas : je suis UN homme...

    Mais, dites plutôt : je suis UNE personne...

    ET TOC....MDR ! BON WEEK END A TOUS

    GIGI


    13 commentaires
  • Tarzan

    >
    Jane est très attirée par Tarzan.
      Pendant qu'elle le questionne à propos de sa vie et ses habitudes,
      elle lui demande comment il faisait pour le 'sexe'?

     
    Tarzan lui répond:

      " moi, connais pas 'sexe"!
      

    Alors Jane lui explique ce que c'est le sexe, faire l'amour et tout ça.

     Tarzan répond: 

     " moi utiliser un trou dans un arbre"

      Jane est horrifiée et elle lui dit:
     "mais voyons donc, ce n'est pas la bonne manière, je vais te montrer comment faire."

     Elle se déshabille et s'étend par terre, puis elle pointe son doigt vers son
     sexe et lui dit: 

    "tu dois la mettre ici......."

     Tarzan se déshabille à son tour, il s'approche très excité et lui donne un grand coup de pied dans l'entrejambe.

    Jane se tord et roule par terre de douleur (ayoye)....... pendant plusieurs minutes. 

    Puis elle lui demande:

     "mais pourquoi tu as fait ça?...."

     Tarzan réplique........"..
    > > "juste vérifier pas d'écureuil dedans!!
     

    21 commentaires
  • tag

     Une petite clémentine, rentrant tard le soir, s'adresse à sa mamandarine .
    > Ne dis pas à papaplemousse que je suis sortie avec « Joli citron »

    > Il avait une super pèche!
    > Il m'a dit que j'avais de belles prunelles,
    > La peau douce comme la mangue
    > Et deux petits abricots mûrs à point.
    > Bref, qu'avec moi c'était pas pour des prunes.
    > Puis il a eu un zeste déplacé.
    > Jai rougi comme une framboise,
    > Et je lui ai dit kiwi.
    > Comme nous étions pressés,
    > Illico on a croqué la pomme.
    > Maintenant je suis sûre que je vais avoir des pépins.
    > En plus, il m'a dit de ne plus ramener ma fraise.
    > C'est vraiment la guigne.
    > Je crois que je me suis fait bananer.
    > Je vais encore passer pour une poire!
    > Sacrément mise en boite l'ananas!
    > Les copines elles melons toutes dit ! ! !


    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique